Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

KILIMANDJARO, UN SOMMET POUR UNE RAMPE

Sensibiliser au handicap et convaincre les pouvoirs publics à agir concrètement : gravir le sommet physique du Kilimandjaro, et le sommet de l'état.


LES PROJETS SCOLAIRES "UN SOMMET POUR UNE RAMPE"

Publié le 4 Juin 2017, 17:37pm

LES PROJETS SCOLAIRES "UN SOMMET POUR UNE RAMPE"

PRESENTATION :

"Un sommet pour une rampe" est le projet d'ascension du Kilimandjaro, porté par un collectif autour de Yann Jondot, maire de Langoëlan et paraplégique, qui gravira (accompagné d'autres personnes valides et handicapées), un sommet de 5895 mètres, en Tanzanie.

Ce sommet africain est complètement accessible. Les personnes à mobilité réduite le franchissent à l'aide d'une joëlette ( chaise à porteurs avec une roue).

Le but est de démontrer le manque d'accessibilité en France, et collaborer à la mise en place de l'accessibilité pour tous en Bretagne, dans un premier temps. Nous sommes ou serons tous confrontés au handicap.

Afin de soutenir les enfants dans leur rôle de futurs citoyens, il est essentiel de les rendre acteurs du projet.

Il s'agit également de s'ouvrir à l'Afrique, de se rapprocher de la culture et la vie en Tanzanie, d'écoles et/ou d'associations africaines.

André Lemoustarder, réalisateur breton, fait partie de l'équipe du Kilimandjaro. Il suit le projet complet du début à la fin. Il filme l'avant-Kilimandjaro (les prises de contact, le voyage...), l'arrivée en Tanzanie et la prise de contact avec les personnes vivant sur place, les projets scolaires en Bretagne, l'ascension du Kilimandjaro, le retour,  l'après-Kilimandjaro (les actions de sensibilisation, l'élaboration du livre de doléances, les écoles, le suivi de Yann Jondot sur le deuxième sommet : l'état auprès de Monsieur Macron). Il réalisera un DVD sur toute l'aventure.

Un groupe de travail de trois personnes est constitué pour collaborer auprès des établissements scolaires et assurer la communication.

Selon le temps, le parcours scolaire, l'âge, les projets, énormément d'activités et d'implications sont possibles.

La Tanzanie est un pays anglophone et nous souhaitons prendre contact avec une école tanzanienne pour des échanges inter-écoles.

Découverte du monde, SVT, musique, arts plastiques, sport, français, technologie... Un grand nombre de disciplines peuvent se raccorder au projet.

Enrichir la culture et l'ouverture au monde et partager des expériences de vies : un apprentissage fabuleux.

Chaque établissement peut proposer son projet, son degré d'implication, son choix d'activités. Nous essaierons de faire en sorte que chaque établissement fasse un travail différent.

Nous venons vers les écoles en mai-juin, avant la fin de l'année scolaire, afin de prévoir les travaux de l'année 2017-2018.

Nous organiserons un grand évènement avec concert d'artistes liés au handicap, la diffusion du documentaire de 52 minutes, la présentation de tous les travaux des écoles, grâce au soutien d'un sponsor très investi.

Si vous êtes intéressé par notre démarche, vous pouvez me contacter via ce blog, dans la rubrique "contact". N'hésitez pas à laisser vos commentaires.

Sarah BOUTEAU.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents